Séminaire : les approches contemporaines de la démocratie entre théorie politique normative et sciences sociales

Le séminaire a lieu sur une base bimestrielle. À chaque fois, un thème permet d’organiser une discussion (ou d’articuler plusieurs interventions) et une attention spécifique est portée aux échanges interdisciplinaires, au carrefour des sciences sociales et de la philosophie politique.

PROGRAMME :

24 janvier 2019 : les démocraties autoritaires
Conférence inaugurale de Fabien Escalona (docteur en science politique, journaliste à Médiapart) : "démocratie et libéralisme : le divorce ?"

13 mars 2019 : nouveaux paradigmes en théorie politique
Théophile Pénigaud (docteur en philosophie, ENS de Lyon) : "le tournant épistémique : une chance pour la démocratie radicale ?"
Discutante : Blondine Desbiolles (docteure en philosophie, Université Lyon 3)

30 avril 2019 : la démocratie et le genre
Journée d’étude organisée en partenariat avec le laboratoire junior "Corps Ordonnés"
- consulter le programme

19 Juin 2019 : une démocratie des places ?
Albert Ogien (sociologue à l’EHESS et à Paris VIII). Retour sur « le Principe Démocratie » et les mouvements des places de la décennie 2010.
Discutante : Lionel Cordier (doctorant en science politique, Université Lumière Lyon II et Université d’Islande)

10 et 11 octobre 2019 : Le tirage au sort en politique. État des lieux et perspectives contemporaines.
Colloque international
- consulter le programme

6 mai 2020 : La délibération démocratique
Table ronde en ligne autour du livre de Charles Girard (Maitre de conférences à l’Université Lyon 3), Délibérer entre égaux, Paris, Vrin, 2019.
Discutant-e-s : Odile Tourneux (ENS de Lyon), Nathanael Colin (ENS de Lyon) et Théophile Pénigaud (ENS de Lyon)

24 juin 2020 : Gilets Jaunes et participation
Guillaume Gourgues (Maitre de conférence à l’Université Lyon 2, Triangle UMR 5206). Retour sur la séquence participative de 2019-2020 (Gilets Jaunes, Grand Débat, Vrai Débat, Convention citoyenne pour le climat)
Discutante : Marie-Thérèse Têtu (CR CNRS, Centre Max Weber)