Journées d’étude

mercredi 4 novembre 2015, par yfesseli

Lettres, sciences humaines et sciences sociales face aux jeux vidéo - journée d’étude du 26 mai 2010

Cette journée a proposé de confronter les différentes approches des jeux vidéo par les lettres et les sciences humaines et sociales, en abordant leurs relations avec leurs autres objets et champs de recherche. Dans quelle mesure les jeux vidéo éclairent-ils les problématiques, les concepts et les méthodes « classiques » ? Comment cet objet s’intègre-t-il dans des champs disciplinaires déjà bien constitués ? A-t-on vraiment besoin d’une discipline à part pour impulser la recherche sur les jeux vidéo ? L’étude des jeux vidéo montre une tension entre la nécessité d’approches ancrées disciplinairement et l’objectif de cerner les jeux vidéo dans toute leur spécificité.
Cette journée a été organisée en deux ateliers :

Les concepts et les méthodes « classiques » peuvent-ils être adaptés aux jeux vidéo ?

Malgré la multiplication des discours sur les jeux vidéo, ceux-ci ont longtemps été négligés par les travaux universitaires. Récemment, de nombreuses disciplines se sont penchées au moins ponctuellement sur les jeux vidéo, de l’anthropologie à l’économie, en passant par l’histoire de l’art, la sociologie ou la géographie. Dans quelle mesure les problématiques, les concepts et les méthodes classiques forgés sur d’autres terrains ou à partir d’autres objets de recherche sont-ils adaptables aux jeux vidéo ? A l’inverse faut-il encourager l’émergence de nouveaux outils, voire la constitution d’une discipline à part entière ? C’est la position adoptée par une partie des chercheurs, avec l’émergence des game studies, mais elle est loin de faire consensus.

Qu’apprend-t-on en analysant les jeux vidéo ?

Les jeux vidéo sont-ils porteurs de renouvellement pour les lettres et les sciences humaines et sociales ? Comment mener une enquête ou une observation des jeux vidéo ? Dans quelle mesure les recherches sur les jeux vidéo en viennent-elles à modifier les problématiques, les concepts et les méthodes classiques forgés sur d’autres terrains ou à partir d’autres objets de recherche ? Les chercheurs doivent faire appel à des méthodologies issues de leurs propres disciplines, pas toujours complètement satisfaisantes dans le cas des jeux vidéo et les univers dits « virtuels » posent des problèmes de méthodes de terrain particuliers. Mais au-delà de l’adaptation des méthodes, les jeux vidéo sont-ils porteurs de nouvelles interrogations ?

Ecouter les podcast de la journée d’étude

Télécharger le programme de la journée du 26 mai 2010 (PDF - 91 Ko)

Construire les jeux vidéo comme objet de recherche : problématiques, enjeux et méthodes - journée d’étude du 28 mai 2009

Cette journée a proposé d’aborder les jeux vidéo avec une large ouverture disciplinaire, pour participer à la structuration d’un champ de recherche émergeant, en ouvrant un espace de discussion entre les praticiens, les enseignants, didacticiens et concepteurs. Cette journée a été centrée sur la construction d’un nouvel objet de recherche transdisciplinaire. Elle a été organisée en deux ateliers :

Quels sont les enjeux de la recherche sur les jeux vidéo ?

Les jeux vidéo ne sont-ils qu’un objet de plus, dont la réflexion n’a de sens qu’au sein de corpus scientifiques déjà construits ? Les jeux vidéo doivent-ils être étudiés en tant qu’artefact culturel, programme informatique, œuvre d’art, espace virtuel ou de socialisation ? Comment expliquer la place qui leur est accordée au sein de la société et dans les programmes de recherches ? Quels sont les liens entre recherche et conception de jeux vidéo ? Ces jeux vidéo peuvent-ils devenir des nouveaux supports de communication, de publicité ou d’enseignement ?

Quelles sont les approches méthodologiques possibles des jeux vidéo ?

Quel est l’intérêt des méthodologies traditionnelles des SHS ? Peut-on étudier les jeux vidéo avec les outils conçus pour d’autres artefacts culturels ? Quelles nouvelles approches spécifiques sont aujourd’hui possibles ? Quelles sont les difficultés de la production d’analyses, de données, de discours ? Faut-il analyser le jeu (game play), sa conception (game design) ou son utilisation (game vs play) ?

Voir les vidéos de la journée d’étude 2009

Télécharger le programme de la journée du 28 mai 2009 (PDF - 51 Ko)